Weekend dans le sud de la Tchéquie : la Bohême du sud

Second volet de mon weekend dans le sud de la Tchéquie ! Après Austerlitz près de Brno, direction la Bohême du sud !

2091301

L’idée étant de rejoindre Český Krumlov à 3h de route à l’ouest de Brno, j’ai choisi de faire un arrêt à mi-chemin pour passer la nuit. En cherchant sur la carte, mon doigt s’est arrêté sur Počátky, village de 2500 habitants!

mapa_d

Je pensais vraiment me retrouver au milieu de nulle part, et à ma grande surprise j’en ai pris plein les yeux. Voici les 3 bons plans de ce weekend:

  • Le Canada tchèque

Les petites routes de campagne en arrivant en Bohême sont tout simplement magnifiques. Si vous décidez de visiter la Tchéquie, je vous conseille vraiment de traverser les petits villages, de prendre le temps de découvrir la campagne tchèque qui s’étend à perte de vue. Ce weekend a eu lieu mi-octobre, au meilleur moment de l’automne: en admirant les couleurs chatoyantes des feuilles, les arbres se reflétant à la surface des lacs, je me serais crue au Canada. Il existe d’ailleurs une partie de la Bohême du sud qui s’appelle Česká Kanada, le Canada tchèque. C’est situé à la frontière avec l’Autriche.

mapacr_ck

Nous l’avons traversé le lendemain, et c’est sublime. Comme la Bohême du sud n’est pas une région industrielle, ses paysages ont été préservés, avec des forêts denses, des blocs de granits et de nombreux étangs. J’espère pouvoir y passer un weekend au printemps prochain, c’est parfait pour le vélo et les promenades en forêt.

ceska kanada

ceska kanada2

Crédit photo: ceska-kanana.cz 

  • L’hôtel 

Enorme coup de coeur pour l’hôtel où nous nous sommes arrêtés : Letohrádek sv. Vojtěch. Je l’ai trouvé sur booking.com par hasard : je cherchais un hôtel atypique, et je n’ai pas été déçue !

42583586

Crédit photo: svatyvojtech.cz 

Ce petit château date de 1912 mais était en ruine en 2008 – un homme fortuné en a alors fait l’acquisition et l’a restauré sans aucune subvention publique. Aujourd’hui c’est un hôtel entouré d’un parc parfaitement entretenu. Chaque chambre porte le nom d’un acteur ou actrice tchèque, a une décoration particulière… absolument charmant. Le prix d’une chambre se situe en moyenne autour des 90 euros la nuit, petit-déjeuner inclus.

Mention spéciale pour ce lit dans la suite du château :

42588545.jpg

Crédit photo: svatyvojtech.cz 

J’ai vraiment eu l’impression de faire un voyage dans le temps. Vous arrivez et le hall d’entrée comporte un coin salon face à un feu de cheminée, l’escalier en bois est magnifique, la réceptionniste porte une tenue rétro…

Le personnel est très gentil, parle un peu anglais, suffisamment pour se faire comprendre. J’avais lu que le check-in se terminait à 18h, je leur avais écrit pour savoir s’il était possible d’arriver plus tard, ce qui n’a pas posé de problème. En revanche, la cuisine ferme à… 19h30 ! Un autre point gênant si vous ne le savez pas à l’avance : l’établissement ne prend pas la carte.

Au réveil, ne soyez pas surpris de vous retrouver nez-à-nez avec des paons en liberté!

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.45.58

  • Le restaurant 

Il nous a fallu trouver un restaurant ouvert plus tard, et c’est encore par hasard que j’ai trouvé…. le bistrot de papa.  Ce restaurant français est à 10min de voiture de l’hôtel et le propriétaire, qui est également cuisinier, est français.

Je dois là encore avouer qu’en arrivant j’ai été impressionnée par l’endroit. Une jolie entrée menant à une cour, une décoration riche en meubles chinés, une belle porte ancienne… et le restaurant chaleureux, comme à la maison. On passe le long des cuisines pour accéder à la salle, ce que j’apprécie toujours beaucoup.

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.48.19

Le restaurateur Rémi est venu nous présenter les spécialités du jour, souvent inspirées du Nord de la France dont il est originaire. Un welsh en plein milieu de la Bohême, c’est pour le moins étonnant!

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.47.49

Rémi se fournit dans les fermes alentours et ses plats évoluent au gré des saisons. Il nous parlait ce soir-là de l’abondance de champignons dans les forêts du coin: il y en avait tellement que des compétitions entre amis s’organisent, pour savoir qui en aura le plus !

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.48.11

C’est un véritable amoureux de cette région : après quelques années à Prague, il a emménagé ici avec sa famille, et ne quitterait cet endroit pour rien au monde. C’était un vrai plaisir d’échanger avec lui et je ne peux que vous recommander ce restaurant. Mention spéciale pour les desserts; je ne savais plus où donner de la tête ! En revanche, Rémi m’a demandé de préciser qu’il faut réserver deux semaines à l’avance. Le soir où nous étions là, nous avons eu une table car notre réservation était tardive par rapport aux Tchèques qui viennent dîner dès 18h mais autant être prévoyant.

Le restaurant est ouvert du jeudi au dimanche, vous trouverez l’adresse et le numéro de téléphone pour réserver sur son site : bistrotdepapa.cz.

Dans un prochain billet, j’aborderai la dernière partie de ce weekend, Český Krumlov….  mais en attendant, quelques photos de l’hôtel :

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.52.09

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.52.31

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.52.23

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.49.24

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.49.45

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.48.45

Capture d_écran 2017-11-10 à 15.46.16Capture d_écran 2017-11-10 à 15.46.49Capture d_écran 2017-11-10 à 15.47.00Capture d_écran 2017-11-10 à 15.48.54Capture d_écran 2017-11-10 à 15.49.06Capture d_écran 2017-11-10 à 15.49.51Capture d_écran 2017-11-10 à 15.50.06Capture d_écran 2017-11-10 à 15.50.17

 

Weekend dans le sud de la Tchéquie : Austerlitz

Comme promis, voici toutes les informations pratiques concernant mon périple dans le sud de la République Tchèque il y a quelques semaines!

J’emploie le mot périple, car le site d’Austerlitz et le village de Český Krumlov ne sont pas tout proches: l’un se situe un peu après Brno au sud-est et l’autre après České Budějovice au sud-ouest ! Je vous recommande plutôt de visiter l’un ou l’autre sur un weekend, car cela fait beaucoup de route sur un weekend, même si cela m’a permis de découvrir les paysages somptueux du Canada tchèque.

map-cr

J’ai décidé de découper mon récit en 3 articles, on commence donc par Austerlitz. 

Austerlitz est le nom allemand du village Slavkov u Brna. C’est ici qu’a eu lieu la bataille d’Austerlitz en 1805. Pour y aller de Prague, en théorie c’est très simple, il suffit d’emprunter la D1.

Capture d_écran 2017-11-03 à 17.25.17

Sauf que la D1, c’est un enfer. Il y a au moins 10 zones de travaux tout le long, vous avez des embouteillages monstres en quittant Prague et en approchant Brno, même un samedi matin tôt…. Je vous recommande l’application mobile Waze, qui m’a sauvée le vie, et m’a permis de prendre les petites routes pour éviter les bouchons. Vous connaissez certainement cette appli, elle vous trouve le meilleur itinéraire en prenant en compte la situation réelle du trafic.

Que voir à Slavkov u Brna? Une exposition dédiée à Napoléon et à côté, un mémorial. A noter : les expositions ferment tôt, souvent à 16h, il faut donc s’organiser pour ne pas arriver trop tard.

L’exposition sur Napoléon est visible au Château de Slavkov situé en plein centre ville. Adresse: Palackého náměstí 1, 684 01 Slavkov u Brna

 

Capture d_écran 2017-11-03 à 17.39.05

(Crédit photo: Ladislav Renner)

Malheureusement la visite du château n’est possible que sous forme de visite guidée en tchèque, donc je ne vous la conseille pas (et il y a des châteaux autrement plus beaux à proximité, comme celui de Lednice). L’exposition sur Napoléon a lieu dans les anciennes écuries du château, l’entrée coûte 120 czk avec un audio guide pour 50 czk. Ce que j’en ai pensé: tout est écrit en tchèque, donc l’audio-guide devrait logiquement apporter une explication en français. Or il s’agit uniquement de traduire TOUT ce qui est noté et je dois vous avouer que la voix est particulièrement monotone, surtout lorsque celle-ci énumère une liste interminable de dates. Pas vraiment dynamique ni synthétique. J’étais un peu déçue part cette exposition, mis à part quelques uniformes, armes, une carte qui montrait sur 24h la progression des troupes françaises, je n’ai pas trouvé cela très informatif. A faire si vous passez dans le coin, mais n’allez pas faire 3h de route pour cette exposition.

Le mémorial de la paix est situé à 5 minutes en voiture du village de Slavkov sur la colline de Pracký kopec, érigé en mémoire des victimes de cette bataille. Il semblerait qu’il y ait un musée interactif (en français) que je n’ai pas visité car fermé.

C’est pour moi un arrêt incontournable si vous passez près de ce lieu, parce qu’on connait tous cette bataille, et s’arrêter au mémorial, prendre le temps de regarder le paysage, s’imaginer que Napoléon et ses troupes sont venus jusqu’ici à pied ou à cheval, repenser à ce chef d’oeuvre de tactique militaire face aux troupes autrichiennes et russes, on ressent quelque chose d’assez spécial. Imaginez : le 2 décembre 1805, 160.000 hommes sur un champ de bataille de 150km2 tout au plus, une bataille des trois Empereurs qui dura moins de 24 heures…

Et Napoléon n’a-t-il pas dit …

« Il vous suffira de dire : j’étais à la bataille d’Austerlitz, pour qu’on réponde : voilà un brave ! »

Bon plan : si vous venez le premier weekend de décembre, vous ne serez pas déçus : une reconstitution de la bataille d’Austerlitz est organisée, avec plus de 1000 figurants! Pour participer à la commémoration de cette année, le samedi 2 décembre, vous trouverez toutes les informations ICI .

En voici un aperçu daté de 2013 :

 

Pour en savoir plus sur la bataille d’Austerlitz, je vous ai trouvé un reportage :

 

Voici quelques photos prises lors de mon weekend :

Capture d_écran 2017-11-03 à 18.32.29

Capture d_écran 2017-11-03 à 18.29.46xCapture d_écran 2017-11-03 à 18.30.15Capture d_écran 2017-11-03 à 18.30.51Capture d_écran 2017-11-03 à 18.31.02

Capture d_écran 2017-11-03 à 18.33.30Capture d_écran 2017-11-03 à 18.31.36Capture d_écran 2017-11-03 à 18.31.47Capture d_écran 2017-11-03 à 18.31.59Capture d_écran 2017-11-03 à 18.32.40

Dans un prochain billet, je vous parlerai du Canada tchèque, d’un bon plan logement, et d’une rencontre avec un restaurateur français amoureux de la campagne tchèque!

Blandine

 

Mes Bons Plans – du 23 au 29 octobre

Cette semaine est pour le moins créative! Je vous propose entre autres de célébrer Halloween en famille, de participer au Design Blok, festival de Design qui a lieu chaque année à Prague et qui vous permettra de rencontrer de nombreux artistes talentueux venant de toute l’Europe, vous familiariser avec la musique tchèque, classique ou contemporaine ou alors d’écouter de la musique faite avec des …. légumes ! Bon lundi !

Obecní dům, joyau de la ville

Hier je me suis rendue à Obecní dům (Maison Municipale en français) pour assister à un concert de musique classique. Dès que j’en ai l’occasion, je me rends dans ce lieu absolument sublime, fascinant pour plusieurs raisons :

Le lieu 

A ce même emplacement se trouvait le Palais des Rois de Bohême aux 14 et 15ème siècles. Si vous partez de cet endroit pour rejoindre le château de Prague, vous passerez par la Tour Poudrière, la rue Celetna, la place de la Vieille Ville, la rue Karlova… sans savoir qu’il s’agissait de la « voie royale » empruntés par les rois de Bohême pour se rendre à leur couronnement à la cathédrale St Guy!

Son histoire

La Maison Municipale telle qu’on la connait aujourd’hui date du début du 20ème siècle. C’est d’ici qu’a été proclamée l’indépendance de la république tchécoslovaque en 1918. C’est aussi ici qu’ont eu lieu les négociations entre le Forum civique – avec Vaclav Havel comme leader de ce mouvement contestataire – et le parti communiste suite à la Révolution de velours en 1989.

Son architecture

Ses plans ont été dessinés par des acteurs majeurs de la Sécession tchèque, courant artistique qui s’inspire de l’Art Nouveau autrichien. De nombreux artistes de l’époque ont participé à ce projet, dont le peintre Alfons Mucha, qui était également architecte et décorateur d’intérieur.

La Maison Municipale a été conçue avec une salle de spectacle et plusieurs salles d’expositions. Elle abrite également un café et un restaurant. L’idée était ici d’offrir aux Pragois un lieu culturel d’exception contribuant au rayonnement de Prague.

Aujourd’hui 

Obecní dům reste un vrai bijou d’architecture qui mérite une visite si vous en avez l’occasion, ne serait-ce que pour faire une pause dans le café (il est tout simplement magnifique, surtout les lustres!) N’hésitez pas à chercher si un concert ou une exposition a lieu en ses murs, vous pourrez ainsi admirer son somptueux décor.

En savoir plus

  • Vous trouverez le programme des concerts et expositions ici .
  • Pour en savoir plus sur son architecture, et sur le courant Sécession, je vous ai trouvé un article très complet sur le site de Radio Prague.
  • Pour un tour virtuel du café, cliquez ici ou  !

Voici quelques photos prises hier avant le concert. Je reste éblouie par le plafond en verre de la salle Smetana qui ressemble à une émeraude sertie de petits diamants!

ObecObec1obec2obec3obec4obec5

 

Sources: wikipédia, Radio Prague, site officiel d’Obecni Dum. 

Crédit photo vue d’extérieur: KiniaKinia/Wikimedia

 

 

 

5 promenades dans Prague

Un lecteur m’a envoyé ce bon plan, que je m’empresse de publier ici : cinq promenades dans Prague ! Un guide disponible en ligne et en français qui vous fera découvrir plusieurs quartiers de Prague en vous indiquant les points d’intérêt…un must si vous souhaitez découvrir Prague en prenant votre temps et en regardant tout simplement autour de vous…

Voici le LIEN vers le guide, il vous suffira de cliquer sur la version française en bas de la page. Voici quelques extraits, ce guide est très bien fait !

Capture d_écran 2017-10-03 à 12.10.27

Capture d_écran 2017-10-03 à 12.21.13

Capture d_écran 2017-10-03 à 12.21.25